INFOS SANTÉ  :  SANTÉ PUBLIQUE  •  CORPORATE  •  ENVIRONNEMENT  •  MARQUES ET PRODUITS

Rejoignez-nous sur Twitter  Scoop.It  LinkedIn  Facebook

Vivre avec un cancer du sein métastatique

Publié le mercredi 30 novembre 2016
  

Mon parcours a démarré avec un cancer du sein assez agressif
Un cancer hormono-dépendant HER2 positif a été diagnostiqué à l’automne 2011. Il a d’abord été traité par chirurgie, mastectomie et puis « le grand classique » : 6 chimiothérapies, radiothérapie, hormonothérapie et traitement ciblé. Les traitements ont démarré en février 2012 et se sont achevés pour la grosse partie, en août, avec les rayons. J’ai continué avec l’hormonothérapie et le traitement ciblé et, en février 2013, j'ai repris le travail à mi-temps thérapeutique. 

Six mois plus tard, rechute avec diagnostic d'une métastase osseuse 
En automne 2013, j’ai eu de nouveau de la radiothérapie très concentrée et intense en dose, avec immédiatement de la chimiothérapie. Là, ma grande chance a été d'avoir un traitement ciblé avec de la chimiothérapie orale, ce qui m’a permis d’aller à l’hôpital uniquement au démarrage, pour les rayons, et pour les examens de suivi. Je ne vivais pas du tout les effets secondaires de ma chimiothérapie orale comme ceux de mes premières chimio. On ne connait pas ces moments de vagues infernales où on plonge les heures et les jours qui suivent les injections et où on essaie de remonter doucement la pente jusqu’à ce que la nouvelle chimio arrive avant de replonger. Les effets de la chimio orale sont lissés dans le temps puisqu’on la prend tous les jours ; évidemment, ils s’accumulent mais au quotidien cela change complètement la vie. Cela a été beaucoup plus facile à vivre pour moi et à accepter. De plus, avec cette deuxième chimio, je n’ai pas perdu mes cheveux, c'était complètement différent du point de vue de l’apparence.

Avec un cancer du sein métastatique, on vit un peu au jour le jour
Les malades atteints d'un cancer métastatique ont deux objectifs : vivre le plus longtemps possible, mais bien vivre. Aujourd’hui, j’ai pris mon hormonothérapie, mon traitement de chimio orale, comme s'il s'agissait d'un traitement pour l’hypertension, par exemple. Je n’ai pas eu la même sensation de gravité complète que pour une chimio à l’hôpital sous forme d’intraveineuse. Par ailleurs, ne pas être à l’hôpital, c’est aussi pouvoir gérer sa journée ; si on sait que quelques heures après l’ingestion de tel comprimé, on va avoir une sensation de fatigue absolue ou des maux de ventre, on est chez soi.
Avec un cancer, et a fortiori un cancer métastatique, on vit un peu au jour le jour. J'ai l’impression que mon équilibre est maintenu parce que surtout je ne fais pas de plan sur l’avenir, je vis dans un quotidien et profite de l’instant. 

Interview réalisée  par l'Observatoire de l'information santé pour Pfizer dans le cadre d'une série d'entretiens menée auprès de patientes et d'associations de patients sur le traitement de l’information portant sur le cancer du sein métastatique dans les médias, les blogs et sur les réseaux sociaux.

Marquer les esprits, faire évoluer les comportements
Toutes les actualités de l'agence de RP santé Capital Image
Breve_visuel_hypo4-copie.jpg
Les hypocondriaques et les cybercondriaques sont en réalité les mêmes personnes. Elles adorent l’information santé et en sont très friandes (...)
Pr_Trillet_Lenoir.jpg
Interview Pr Véronique Trillet-Lenoir Cancérologue, CHU de Lyon et Présidente des RCFr 2015
JMC.jpg
Résultat d'une étude menée par Bayer Healthcare auprès des femmes de 20 à 29 ans sur leur contraception à l'occasion de la Journée Mondiale de la Contraception
Fédération Nationale de l'Information Médicale
Membre de la FNIM
Acteurs de santé
Abbvie ACCESSIBLE CONSEIL AF3M AFA AFPSSU AFRAVIH AFSOS Air Liquide AMFE AMGEN ANRS APIDIM ARIIS Association France-Côlon BAYER Bayer HealthCare Bristol Meyer CFLHTA CIMA Collectif K EDF Ferring FFAAIR Fondation PFIZER Fondation Stallergenes GSK GSK Santé Grand Public Hôpital Américain de Paris Hospira HTA - Société Française d'Hypertension Artérielle HTAP LEO Pharma Lilly LIR MERCK SERONO MSF OTSUKA SNADOM STALLERGENES Trophées e-santé 2015 UNASDOM SANTE Unilever Université e-santé 2015 upsa VIDAL Viiv Healthcare WELCOOP
CAPITAL IMAGE au coeur de l'info santé - Agence de Relations Publiques et Relations Média Santé
86, avenue des Ternes - 75017 Paris - Tél. : + 33 1 45 63 19 00 - Fax : + 33 1 45 63 19 25