INFOS SANTÉ  :  SANTÉ PUBLIQUE  •  CORPORATE  •  ENVIRONNEMENT  •  MARQUES ET PRODUITS

Rejoignez-nous sur Twitter  Scoop.It  LinkedIn  Facebook

Informer et accompagner les fumeurs vers l’arrêt du tabac

Publié le lundi 30 mai 2016
  
journee-tabac.jpg

Pour sensibiliser le grand public et tout particulièrement les malades respiratoires aux méfaits du tabac, la Fédération Française des Associations et Amicales de malades, Insuffisants ou handicapés Respiratoires (FFAAIR) a mené une enquête auprès de personnes atteintes de maladies respiratoires telles que la BPCO (Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive), l’asthme, l’apnée du sommeil ou encore la fibrose pulmonaire. Les résultats de l’enquête révèlent que 59% des personnes atteintes de ces pathologies déclarent avoir déjà fumé ; 71% ont été exposées au tabagisme actif comme passif. 80% des fumeurs malades ont eu besoin d’au moins 2 tentatives pour arrêter et seulement 36% ont été accompagnés par un professionnel de santé dans cette démarche. Acteur engagé dans la lutte contre le tabac, notamment auprès de l’Office Français de Prévention du Tabagisme (OFT) en 2012, Pfizer soutient la Journée mondiale sans tabac.

Le tabac, responsable en France de 11 000 décès par an des suites de maladies respiratoires
Les résultats de l’enquête OpinionWay/FFAAIR révèlent que 59% des malades respiratoires déclarent avoir déjà fumé ; 71% ont été massivement exposés au tabagisme actif comme passif et 43% ont été exposés au travail à des substances nocives. « Le tabac est le facteur de risque majeur de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive ou BPCO puisqu’il est responsable de 80% des cas en France », affirme Michel Vicaire, président de la FFAAIR. Une grande majorité des personnes interrogées et fumeuses ont réussi à arrêter de fumer ; 8% fument toujours malgré leur maladie respiratoire. 80% des fumeurs ont eu besoin, en moyenne, de 2 tentatives pour arrêter de fumer. En général, plus de 3 tentatives sont nécessaires. Les principaux freins évoqués par les fumeurs pour arrêter de fumer sont importants et multiples comme la peur du manque à 42% et le manque de motivation à 36%.

Un manque d’accompagnement et un fort sentiment de solitude face à l’épreuve du sevrage tabagique
Lors de cette enquête, 38% des fumeurs atteints de maladies respiratoires disent s’être sentis mal informés lors de leur dernière tentative ; 48%, ont reçu un accompagnement (consultation, médicament…) à cette occasion et seulement 36% ont été accompagnés par un professionnel de santé. « Les fumeurs ne savent pas vers qui se tourner pour arrêter de fumer. Souvent, le pharmacien est le premier professionnel de santé en lien avec eux puisqu’ils conseillent les fumeurs dans leur choix de substituts nicotiniques mais ils doivent aussi leur conseiller de consulter leur médecin généraliste ou un spécialiste – tabacologue ou pneumologue – pour les accompagner dans leur démarche », insiste Michel Vicaire.

Face à ces difficultés pour arrêter le tabac, les malades respiratoires fumeurs attendent un accompagnement médical plus organisé, avec l’identification d’un professionnel de santé, responsable unique de leur prise en charge dans l’arrêt du tabac. 52% souhaitent la mise en place de consultations spécifiques à l’arrêt du tabac chez le médecin traitant et le remboursement des produits de sevrage tabagique (41%). « Pour les personnes souffrant de maladies respiratoires telles que la BPCO, l’arrêt du tabac est crucial afin de réduire l’aggravation et la vitesse de développement de la maladie. Les professionnels de santé doivent accompagner au mieux les malades respiratoires désireux d’arrêter de fumer », ponctue Michel Vicaire. 

La prévention du tabagisme : une priorité
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que d'ici 2020, le tabac sera la principale cause de décès et d'incapacité, avec plus de 10 millions de victimes par an. En France, chaque année, 47 000 fumeurs décèdent d’un cancer dont 28 000 d’un cancer du poumon, 20 000 des suites d’une maladie cardiovasculaire et 11 000 de maladies respiratoires. Aussi dans le Plan Cancer 3, le gouvernement a fixé comme priorité de « Faire de la prévention une priorité pour réduire le nombre de cancers aux causes évitables comme le tabac » en lançant le « Programme national de réduction du tabagisme » (PNRT). Par ce programme, le gouvernement souhaite protéger les jeunes et éviter leur entrée dans le tabagisme (Axe 1), notamment avec la commercialisation du paquet neutre depuis fin mai, aider les fumeurs à arrêter de fumer (Axe 2) et agir sur l’économie du tabac (Axe 3). Parmi les acteurs de santé, Pfizer contribue activement, par de nombreux projets, à la réflexion sur le développement en France d’une véritable politique de prévention et ce notamment, en matière de tabagisme. Pfizer accompagne également les médecins dans leurs stratégies de sevrage tabagique.

Sources : Enquête online OpinionWay/FFAAIM menée auprès de 352 malades respiratoires âgés de 18 ans et plus. Les participants ont été recrutés par bannière sur le site de la FFAAIR entre les 12 juin et 5 octobre 2015.
Projection de l'incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine en 2015 - Rapport technique – NCa
Catherine Hill. Épidémiologie du tabagisme In La Revue du Praticien, 20 mars 2012
Plan Cancer 3 « Programme national de réduction du tabagisme »

Marquer les esprits, faire évoluer les comportements
Toutes les actualités de l'agence de RP santé Capital Image
breve_mB.jpg
L'AMFE lance « L’Alerte Jaune », une campagne nationale de dépistage précoce des maladies du foie dans le suivi des nouveau-nés.
pr_de_seze.jpg
Entretien avec le Pr Jérôme de Sèze, neurologue au CHRU de Strasbourg
Yves_levy_RIR.jpg
Interview du Professeur Yves Lévy, Président de AVIESAN, réalisée dans le cadre des 6èmes Rencontres Internationales de Recherche (RIR 2015).
Fédération Nationale de l'Information Médicale
Membre de la FNIM
Acteurs de santé
Abbvie ACCESSIBLE CONSEIL AF3M AFA AFPSSU AFRAVIH AFSOS Air Liquide AMFE AMGEN ANRS APIDIM ARIIS Association France-Côlon BAYER Bayer HealthCare Bristol Meyer CFLHTA CIMA Collectif K EDF Ferring FFAAIR Fondation PFIZER Fondation Stallergenes GSK GSK Santé Grand Public Hôpital Américain de Paris Hospira HTA - Société Française d'Hypertension Artérielle HTAP LEO Pharma Lilly LIR MERCK SERONO MSF OTSUKA SNADOM STALLERGENES Trophées e-santé 2015 UNASDOM SANTE Unilever Université e-santé 2015 upsa VIDAL Viiv Healthcare WELCOOP
CAPITAL IMAGE au coeur de l'info santé - Agence de Relations Publiques et Relations Média Santé
86, avenue des Ternes - 75017 Paris - Tél. : + 33 1 45 63 19 00 - Fax : + 33 1 45 63 19 25