INFOS SANTÉ  :  SANTÉ PUBLIQUE  •  CORPORATE  •  ENVIRONNEMENT  •  MARQUES ET PRODUITS

Rejoignez-nous sur Twitter  Scoop.It  LinkedIn  Facebook

70% des Français envisagent de pratiquer davantage d’activité physique à la rentrée

Publié le vendredi 5 septembre 2014
  
activitephysique.jpg

D’après les résultats de l’étude Ifop pour UPSA, une grande majorité des Français sont convaincus des effets bénéfiques de l’activité physique ou sportive sur la santé. En effet, 70% des personnes interrogées disent avoir l’intention de s’y adonner davantage à la rentrée dont 22% sont bien déterminés et 48% craignent de ne pas y arriver. A contrario, 30% n’envisagent pas de se montrer plus actifs.

Plus de marche et de vélo pour être moins sédentaire
La sédentarité est l'un des facteurs de risque de nombreuses maladies telles que les maladies cardiovasculaires, le diabète, l'obésité, l'hypertension ou encore certains cancers. « Beaucoup d’études le montrent, la pratique d’une activité physique régulière, associée à une alimentation équilibrée, est la condition pour vivre le plus longtemps possible et en bonne santé » déclare le Professeur Francois Carré, service de Cardiologie, CHU de Rennes, Président du Club des cardiologues du Sport.

Interrogés sur leurs résolutions pour être moins sédentaires, 38% des Français envisagent en premier de marcher plus ou de prendre le vélo au lieu d’utiliser systématiquement la voiture ou les transports en commun.
Le choix de s’inscrire à une activité physique adaptée arrive en deuxième position

« Les choix semblent adaptés au profil des personnes concernées. Les séniors envisagent plutôt de se tourner vers la marche ou le vélo, alors les plus jeunes ont tendance plutôt à prévoir de s’inscrire dans une structure adaptée » remarque Damien Philippot, Directeur des Etudes, Département Opinion, Ifop.

A noter,17% des Français citent en premier qu’ils n’envisagent aucune bonne résolution pour être moins sédentaires. 

Une large majorité des Français reconnaît les bienfaits des activités physiques ou sportives sur la santé
Les résultats de l’étude Ifop pour UPSA révèlent que les Français ont bien conscience que pratiquer une activité physique et sportive est bon pour leur santé, leur bien-être et pour la prévention de certaines maladies.

Parmi les personnes interrogées :
-      95 % pensent que ces activités ont des effets positifs sur les risques d’apparition des maladies cardio-vasculaires

-      69% qu’elles limitent les risques d’apparition de certains cancers (sein, colon).

« L’influence de l’activité physique sur les maladies est prouvée par de nombreuses études : 6 à 10% des maladies coronaires, des diabètes, des cancers du côlon et du sein sont dues à une pratique insuffisante d’activité physique régulière » souligne le Pr Francois Carré.

De plus, chez les patients atteints de cancer, « pendant la période de rémission, elle diminue de 50% le risque de rechuter d’un cancer du sein, du côlon et de la prostate »ajoute Jean-Marc Descotes, Cofondateur – Directeur Général de la Fédération Nationale Cami Sport&Cancer, Responsable de l’Enseignement Sport et Santé – Université Paris 13.

Rappelons néanmoins que cette même étude Ifop pour UPSA révèle que 14% des Français ne pratiquent aucune forme d’activité physique durant l’année et que 12% ne s’y adonnent que pendant leurs congés. 



 

L’ensemble des données présentées est issu de l’étude réalisée, du 24 au 26 juin 2014, par l’Ifop auprès d’un échantillon de 1 016 personnes, représentatif de la population française, âgée de 18 ans et plus par questionnaire auto-administré en ligne.

Marquer les esprits, faire évoluer les comportements
Toutes les actualités de l'agence de RP santé Capital Image
nouvelles-pratiques-journalisme-sante.jpg
Résultats de l’enquête Argus de la presse/Capital Image sur les « Nouvelles pratiques du journalisme de santé » menée auprès des journalistes de santé.
breve_UPSA.jpg
16% des Français affirment tomber systématiquement malade en hiver et pour 34% d’entre eux, le froid en est le principal facteur.
veroniquelabrut.jpg
Entretien avec Véronique L., 53 ans, infirmière atteinte d’un cancer du sein.
Fédération Nationale de l'Information Médicale
Membre de la FNIM
Acteurs de santé
Abbvie ACCESSIBLE CONSEIL AF3M AFA AFPSSU AFRAVIH AFSOS Air Liquide AMFE AMGEN ANRS APIDIM ARIIS Association France-Côlon BAYER Bayer HealthCare Bristol Meyer CFLHTA CIMA Collectif K EDF Ferring FFAAIR Fondation PFIZER Fondation Stallergenes GSK GSK Santé Grand Public Hôpital Américain de Paris Hospira HTA - Société Française d'Hypertension Artérielle HTAP LEO Pharma Lilly LIR MERCK SERONO MSF OTSUKA SNADOM STALLERGENES Trophées e-santé 2015 UNASDOM SANTE Unilever Université e-santé 2015 upsa VIDAL Viiv Healthcare WELCOOP
CAPITAL IMAGE au coeur de l'info santé - Agence de Relations Publiques et Relations Média Santé
86, avenue des Ternes - 75017 Paris - Tél. : + 33 1 45 63 19 00 - Fax : + 33 1 45 63 19 25