INFOS SANTÉ  :  SANTÉ PUBLIQUE  •  CORPORATE  •  ENVIRONNEMENT  •  MARQUES ET PRODUITS

Rejoignez-nous sur Twitter  Scoop.It  LinkedIn  Facebook

Les Français hypertendus mieux contrôlés depuis 10 ans

Publié le lundi 14 décembre 2015
  

En France, plus de 12 millions de personnes souffrent d’hypertension artérielle. Le Pr Xavier Girerd, trésorier du CFLHTA et cardiologue au CHU de la Pitié-Salpêtrière, à Paris, explique les progrès réalisés en France sur le contrôle tensionnel, ces dix dernières années, à l’occasion de la Journée Nationale de Lutte contre l’Hypertension Artérielle (HTA), le 16 décembre.

Un contrôle tensionnel en France plutôt satisfaisant
L’étude FLAHS 2015 a été réalisée cette année avec l’objectif de pouvoir obtenir un nombre suffisant de patients traités pour une hypertension artérielle, c’est-à-dire recevant et déclarant prendre un traitement antihypertenseur et ayant à domicile la possession d’un appareil d’auto-mesure. L’objectif du CFLHTA était de pouvoir obtenir entre 900 et 1 000 patients hypertendus ;  près de 6 500 sujets âgés de plus de 55 ans ont alors été inclus.
Les résultats de l’étude Flash 2015 indiquent que 55% des patients traités par un antihypertenseur sont à l’objectif tensionnel lorsque leur pression artérielle est mesurée par eux-mêmes, à domicile, en utilisant un appareil d’auto-mesure. Les patients ont ainsi réalisé 18 mesures sur 3 jours révèlant que plus de 70% des patients atteignent le niveau tensionnel de 140/90 millimètres de mercure grâce au traitement antihypertenseur. Le contrôle de la pression artérielle est donc satisfaisant pour une majorité de patients. 

Une nette augmentation d’hypertendus contrôlés en 10 ans
Les études FLAHS sont entreprises par le Comité de Lutte contre l’HyperTension Artérielle (CFLHTA) depuis 2002. Ces résultats permettent de regarder l’évolution du contrôle tensionnel observée dans la population des sujets traités pour une hypertension artérielle, en France métropolitaine. Une nette amélioration du contrôle tensionnel depuis 2002, en France, est ainsi observée avec cette méthodologie très particulière et originale qui consiste à mesurer la pression artérielle au domicile. Il s’agit du meilleur moyen pour évaluer la pression artérielle d’un patient hypertendu. Entre 2002 et 2015, le nombre de patients hypertendus contrôlés est passé de 35 % à 55%. 

Le contrôle tensionnel d’une population, marqueur de la qualité du système de santé
L’hypertension artérielle est la maladie la plus fréquente dans tous les pays du monde : 1 milliard de personnes sont soignées pour une hypertension artérielle dans le monde ; en France, 12 millions de patients en sont atteints. De ce fait, comparer les performances des systèmes de santé en regardant le pourcentage de patients contrôlés est un bon moyen de pouvoir se comparer aux autres. Par rapport à ces voisins européens, la France fait partie du peloton de tête mais n’est pas l’un des pays où le résultat est le meilleur. Seulement 55% des patients hypertendus traités sont contrôlés. Dans les pays du nord de l’Europe, le pourcentage d’hypertendus contrôlés tourne autour de 70%. Aux Etats Unis, 70% à 80 % des patients qui sont entrés dans un programme de prise en charge du contrôle de l’hypertension artérielle sont contrôlés. Des efforts sont encore à fournir en France pour arriver à être dans le peloton de tête et dans les premiers pays qui permettent d’apporter à leur population un contrôle tensionnel qui soit presque optimal, c’est-à-dire aux alentours de 80-90% des patients hypertendus traités.

Source : FLAHS 2015 : baromètre de l’hypertension en France réalisé par Kantar Health à la demande du CFLHTA – échantillon de 6379 sujets âgées de 55 ans et plus dont 1724 individus traités disposant d’appareil d’auto-mesure – enquête réalisée en juin – juillet 2015,  en France métropolitaine.

Retrouvez toutes les interviews sur Acteurs de Santé

En savoir plus, www.comitehta.org

 

Marquer les esprits, faire évoluer les comportements
Toutes les actualités de l'agence de RP santé Capital Image
Pollens.jpg
De grands phénomènes liés à notre époque ont pour effet collatéral d’augmenter le risque d’allergie aux pollens.
gerard-bapt.jpg
Rencontre avec Gérard Bapt, Député de la Haute-Garonne et rapporteur du PLFSS 2016
Legal_phlébite.jpg
«Tant que la phlébite n’est pas traitée, il se peut que le caillot se détache à n’importe quel moment et monte dans les poumons» explique le Pr Grégoire Le Gal.
Fédération Nationale de l'Information Médicale
Membre de la FNIM
Acteurs de santé
Abbvie ACCESSIBLE CONSEIL AF3M AFA AFPSSU AFRAVIH AFSOS Air Liquide AMFE AMGEN ANRS APIDIM ARIIS Association France-Côlon BAYER Bayer HealthCare Bristol Meyer CFLHTA CIMA Collectif K EDF Ferring FFAAIR Fondation PFIZER Fondation Stallergenes GSK GSK Santé Grand Public Hôpital Américain de Paris Hospira HTA - Société Française d'Hypertension Artérielle HTAP LEO Pharma Lilly LIR MERCK SERONO MSF OTSUKA SNADOM STALLERGENES Trophées e-santé 2015 UNASDOM SANTE Unilever Université e-santé 2015 upsa VIDAL Viiv Healthcare WELCOOP
CAPITAL IMAGE au coeur de l'info santé - Agence de Relations Publiques et Relations Média Santé
86, avenue des Ternes - 75017 Paris - Tél. : + 33 1 45 63 19 00 - Fax : + 33 1 45 63 19 25