INFOS SANTÉ  :  SANTÉ PUBLIQUE  •  CORPORATE  •  ENVIRONNEMENT  •  MARQUES ET PRODUITS

Rejoignez-nous sur Twitter  Scoop.It  LinkedIn  Facebook

Le harcèlement au centre des préoccupations des ados

Publié le mardi 3 juin 2014
  

Explications avec Samuel Lemitre, psychologue, Directeur EIDO Centre de soins des Traumatismes et des Violences.

Que ce soit dans les scénarios écrits par les jeunes suite à l’appel à projets de la Fondation Pfizer, « Prévention Ados, tout un scénario », que dans les résultats de l’enquête Fondation Pfizer/Ipsos Santé, les violences dont le harcèlement préoccupent significativement la jeune génération.

La notion de répétition au cœur du harcèlement

On parle de harcèlement lorsque « les attaques qui sont portées sur un ado par d'autres ados sont répétitives. La notion et la gravité du harcèlement seront déterminées en fonction de l'intensité des violences portées sur le jeune de l'absence de remise en cause de culpabilité des jeunes impliqués dans le harcèlement. Le harcèlement peut s'exprimer sur le plan de la vie sexuelle et sentimentale, sur le plan de la reconnaissance sociale ou identitaire. Il peut se passer sur Internet ou dans la vie réelle, ce qui est commun à toutes ces formes, c'est le processus psycho-pathologique qui est en jeu. »

Communiquer pour rompre l’isolement

« Face à des situations de harcèlement, il est important de sensibiliser le jeune à la nécessité de s'exprimer, de communiquer sur ce phénomène. La notion de harcèlement implique une relation d'emprise qui enferme le jeune dans le silence et qui va faire émerger chez lui un sentiment de honte et de culpabilité. Il va donc ne pas oser en parler parce qu'il va avoir le sentiment soit que c'est lui le responsable, soit que cela atteint son image. La meilleure prévention que l'on puisse faire, c'est sensibiliser le jeune au fait qu'il doit prendre appui sur les personnes ressources autour de lui : ses amis, sa famille pour pouvoir réfléchir avec eux à la manière dont il peut se dégager de cette situation difficile. »

Des harceleurs bien identifiés

« Les ados auteurs de harcèlement présentent des traits narcissiques caractéristiques de leur personnalité ; ils ont besoin de briller, d'avoir une reconnaissance sociale. A travers le harcèlement, ces ados vont bénéficier d'une forme de de pouvoir qui les valorise sur le plan de leur image. Si ces traits apparaissent fréquemment, on ne pourra pas pour autant parler d'un profil type du "harceleur" ; il en existe autant que de harcelés. »

 

Une inquiétude en écho à celle des adultes

Le fait « qu'un ado sur quatre évoque la violence comme thématique centrale pour lui est le reflet d'une préoccupation importante sociétale, familiale. Cela démontre que la violence les interpelle à un moment où ils sont dans une phase de développement, où ils ont besoin de nouer de nouveaux réseaux relationnels. Ils sont inquiets de devoir s'ouvrir à un monde extérieur qui leur paraît si menaçant et dont les adultes parlent avec autant d'inquiétude. La multiplication des discours de dangers, de risques notamment à travers les campagnes de prévention sont aussi un effet secondaire de cette problématique. Si ces campagnes de prévention permettent d'informer, elles instillent aussi un sentiment de peur, d'inquiétude par rapport à des thématiques sociétales.

Ce sondage reflète aussi une préoccupation des ados qui vient en écho de celle des adultes qui ont dans leur discours une préoccupation très forte concernant la sécurité de leurs enfants. Or un enfant ou un ado se sent en sécurité seulement lorsque l'environnement autour de lui, lui transmet un discours de sécurité et de bien-être. »

 

Site Internet dédié à "Prévention Ados : tout un scénario"

www.fondation-pfizer.org

Marquer les esprits, faire évoluer les comportements
Toutes les actualités de l'agence de RP santé Capital Image
micheledelaunaynews.jpg
Interview de Michèle Delaunay - Ancienne ministre et députée
Ress-1.jpg
Les acteurs de la santé réunis lors du 25ème Festival de la Communication Santé à Deauville, les 28 et 29 novembre, livernt leurs impressions.
phan-thi.png
Interview du Dr Nhân Pham-Thi, pneumo-pédiatre allergologue
Fédération Nationale de l'Information Médicale
Membre de la FNIM
Acteurs de santé
Abbvie ACCESSIBLE CONSEIL AF3M AFA AFPSSU AFRAVIH AFSOS Air Liquide AMFE AMGEN ANRS APIDIM ARIIS Association France-Côlon BAYER Bayer HealthCare Bristol Meyer CFLHTA CIMA Collectif K EDF Ferring FFAAIR Fondation PFIZER Fondation Stallergenes GSK GSK Santé Grand Public Hôpital Américain de Paris Hospira HTA - Société Française d'Hypertension Artérielle HTAP LEO Pharma Lilly LIR MERCK SERONO MSF OTSUKA SNADOM STALLERGENES Trophées e-santé 2015 UNASDOM SANTE Unilever Université e-santé 2015 upsa VIDAL Viiv Healthcare WELCOOP
CAPITAL IMAGE au coeur de l'info santé - Agence de Relations Publiques et Relations Média Santé
86, avenue des Ternes - 75017 Paris - Tél. : + 33 1 45 63 19 00 - Fax : + 33 1 45 63 19 25