INFOS SANTÉ  :  SANTÉ PUBLIQUE  •  CORPORATE  •  ENVIRONNEMENT  •  MARQUES ET PRODUITS

Rejoignez-nous sur Twitter  Scoop.It  LinkedIn  Facebook

Des cancers des VADS en progression chez les femmes et les sujets plus jeunes

Publié le vendredi 9 décembre 2016
  

A l’occasion de la semaine de sensibilisation des cancers des VADS*, du 19 au 23 septembre, à travers la campagne « Prendre le cancer à la gorge », le docteur Antoine Moya-Plana, ORL et chirurgien de la face et du cou à Gustave Roussy (Villejuif), dresse un état des lieux des cancers de VADS en France et interpelle le grand public sur l’importance de consulter un médecin en cas de persistance d’un symptôme ORL au-delà de trois semaines.

Des cancers des VADS en progression chez les femmes
Les cancers des VADS représentent près de 14 000 cas par an, en France, avec plus de 4 000 décès par an. Environ 70% des patients sont des hommes ; si une diminution lente mais progressive de l’incidence de ces cancers est observée, ils sont, par contre, en progression chez les femmes à cause d’un tabagisme apparu tardivement. Les cancers des VADS apparaissent en moyenne autour de  55 - 60 ans avec un âge moyen de 62 ans. Enfin les cancers dus au HPV (Human Papilloma Virus) ont défini une nouvelle catégorie de personnes, plus jeunes, autour de 45-50 ans.

Le cancer des amygdales en augmentation à cause du HPV
Le cancer le plus fréquent dans les VADS reste la cavité buccale, à savoir la langue, les gencives, la face interne de joues. Le cancer des cordes vocales ou du larynx arrive en deuxième position suivi du cancer de l’oropharynx, c’est-à-dire les amygdales, la base de langue et le voile du palais. Il y a globalement une diminution de l’incidence de tous ces cancers sauf au niveau de l’amygdale où nous voyons une augmentation des cancers liés au HPV, virus sexuellement transmissible. Cette donnée récente fait actuellement l’objet de beaucoup de recherches. 

Tabac et alcool : le duo qui favorise les cancers des VADS
Le principal facteur de risque des cancers des VADS est le tabac qui est responsable de plus de 85% d’entre eux. L’alcool n’agit pas comme un facteur de risque mais plutôt comme un cofacteur qui va favoriser les effets nocifs et toxiques du tabac. Une double intoxication tabagique et éthylique va décupler les risques de faire un cancer VADS. Pour certaines localisations comme les sinus, il y a des facteurs professionnels : l’exposition à la poussière de bois pour les menuisiers ou à la colle et les solvants pour ceux travaillant dans l’industrie chimique.

Le facteur de risque qui fait beaucoup parler de lui en ce moment est le virus HPV qui est responsable chez la femme du cancer du col de l’utérus et qui fait l’objet d’une vaccination à l’heure actuelle en France.

Une durée des symptômes ORL à prendre au sérieux
La principale difficulté de la prise en charge des cancers des VADS réside dans le fait que les symptômes sont d’une banalité déconcertante. En effet, ils sont ressentis par tous les Français, plusieurs fois dans l’année, et peuvent s’apparenter à un rhume, une rhino-pharyngite ou encore à un épisode viral bénin. Ces symptômes sont une douleur à l’oreille type otite, un problème de déglutition, un écoulement nasal d’un seul côté, la voix enrouée de manière chronique, le nez bouché… La durée du ou des symptômes ORL est le facteur qui doit impérativement alerter les Français. Si ce(s) symptôme(s) persiste(nt), s’aggrave(nt) ou ne régresse(nt) pas au-delà de trois semaines, il faut immédiatement consulter son médecin.

* Cancers des voies aéro-digestives supérieures

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.makesensecampaign.eu/fr

Marquer les esprits, faire évoluer les comportements
Toutes les actualités de l'agence de RP santé Capital Image
FondationPfizer.jpg
Interview de Pierre de Haas, Président de la FFMPS (Fédération Française des Maisons et Pôles de Santé).
calude-le-Pen.jpg
Interview de Claude LePen, Economiste et directeur du master Économie de la santé à l’Université Paris-Dauphine
447.png
A travers trois Forums patients, AF3M, l’Association Française des Malades du Myélome Multiple (AF3M) donne la parole aux malades et à leur entourage.
Fédération Nationale de l'Information Médicale
Membre de la FNIM
Acteurs de santé
Abbvie ACCESSIBLE CONSEIL AF3M AFA AFPSSU AFRAVIH AFSOS Air Liquide AMFE AMGEN ANRS APIDIM ARIIS Association France-Côlon BAYER Bayer HealthCare Bristol Meyer CFLHTA CIMA Collectif K EDF Ferring FFAAIR Fondation PFIZER Fondation Stallergenes GSK GSK Santé Grand Public Hôpital Américain de Paris Hospira HTA - Société Française d'Hypertension Artérielle HTAP LEO Pharma Lilly LIR MERCK SERONO MSF OTSUKA SNADOM STALLERGENES Trophées e-santé 2015 UNASDOM SANTE Unilever Université e-santé 2015 upsa VIDAL Viiv Healthcare WELCOOP
CAPITAL IMAGE au coeur de l'info santé - Agence de Relations Publiques et Relations Média Santé
86, avenue des Ternes - 75017 Paris - Tél. : + 33 1 45 63 19 00 - Fax : + 33 1 45 63 19 25