INFOS SANTÉ  :  SANTÉ PUBLIQUE  •  CORPORATE  •  ENVIRONNEMENT  •  SOCIAL MEDIAS

Rejoignez-nous sur Twitter  Scoop.It  LinkedIn  Facebook

Un défi sportif & solidaire - Combattre la maladie de Crohn à travers l’océan

Publié le lundi 3 juin 2019
  

Après avoir participé à la Solitaire du Figaro en 2018, le navigateur Pierre Louis Attwell, atteint d’une maladie de Crohn, se lance un nouveau défi de plus grande envergure : participer à la Transat Jacques Vabre 2019. Pour affronter ces nouveaux enjeux, il est accompagné par les mêmes partenaires que l’an dernier et salue leur fidélité - les laboratoires Mayoly Spindler, l’afa, Association François Aupetit, et MSD France. 

Participer à la Transat Jacques Vabre, un défi à la fois sportif et solidaire
« L’objectif est d’utiliser cet événement de course au large comme vecteur de communication pour porter nos valeurs de soutien et de combat contre la maladie de Crohn à travers l’océan. Nous voulons sensibiliser le grand public et porter un message d’espoir en prouvant qu’on peut aussi faire de belles choses quand on est atteint de maladies chroniques. » 

Bien se préparer avant la course
« Préparer une traversée de l’Atlantique est un peu différent que préparer une simple traversée de la Manche. La préparation technique du bateau tout d’abord est assez minutieuse. Avec mon co-skipper Calliste, nous analysons tout ce qui peut casser, toutes les pièces d’usure pour optimiser le bateau. La préparation personnelle est toute aussi importante, je travaille sur le physique dans une salle de sport, avec des entraînements de cardio, mais aussi sur le mental en faisant des séances de yoga. » 

Le yoga, une préparation mentale et aussi physique
« Pour un projet comme le mien, et atteint d’une maladie de Crohn, le yoga est un moyen de me recentrer sur mon corps. En course au large, on tire beaucoup sur son corps, parfois on a tendance à le mettre de côté ou à omettre les signaux qu'il nous envoie. Tous les grands champions de course au large pratiquent le yoga, ce moment permet de faire une pause dans la course et de se recentrer sur son corps, le temps de se régénérer un peu, parfois aussi de savoir quand faire une pause. Globalement, c’est être à l’écoute de son corps. »

Interview réalisée dans le cadre de la saison 2 de Vogue avec un Crohn, menée par les navigateurs Pierre-Louis Attwell et Calliste Antoine au départ de la Transat Jacques Vabre 2019, avec le soutien de l’afa et du laboratoire Mayoly Spindler, en partenariat avec acteurs de santé.

En savoir plus :
https://www.afa.asso.fr/
https://www.mayoly-spindler.fr/
https://vogueavecuncrohn.com/
http://www.acteursdesante.fr/

 

Marquer les esprits, faire évoluer les comportements
Toutes les actualités de l'agence de RP santé Capital Image
AnneJeanBlanc.jpg
Entretien d'Anne Jeanblanc, journaliste, Le Point
breve_infosante2.jpg
Une étude Ifop/Capital Image révèle que 54% des Français déclarent être de plus en plus préoccupés par les questions de santé
breve_minuteblondedef.jpg
Le Professeur Emmanuel Jacquemin souhaite qu’ "une gamme de couleurs référentielles des selles soit bien visible dans le carnet de santé de l’enfant."
Fédération Nationale de l'Information Médicale
Membre de la FNIM
Acteurs de santé
Abbvie ACCESSIBLE CONSEIL AF3M AFA AFPSSU AFRAVIH AFSOS Air Liquide AMFE AMGEN ANRS APIDIM ARIIS Association France-Côlon BAYER Bayer HealthCare Bristol Meyer CFLHTA CIMA Collectif K EDF Ferring FFAAIR Fondation PFIZER Fondation Stallergenes GSK GSK Santé Grand Public Hôpital Américain de Paris Hospira HTA - Société Française d'Hypertension Artérielle HTAP LEO Pharma Lilly LIR MERCK SERONO MSF OTSUKA SNADOM STALLERGENES Trophées e-santé 2015 UNASDOM SANTE Unilever Université e-santé 2015 upsa VIDAL Viiv Healthcare WELCOOP
CAPITAL IMAGE au coeur de l'info santé - Agence de Relations Publiques et Relations Média Santé
86, avenue des Ternes - 75017 Paris - info[at]capitalimage.net - @s_chevrel