INFOS SANTÉ  :  SANTÉ PUBLIQUE  •  CORPORATE  •  ENVIRONNEMENT  •  MARQUES ET PRODUITS

Rejoignez-nous sur Twitter  Scoop.It  LinkedIn  Facebook

Les médias et Internet, accélérateurs d’anxiété face à une éventuelle maladie

Publié le dimanche 23 février 2014
  
visuel_breve_hypo2.jpg

« Selon l’étude Ifop/Capital Image* menée à l’occasion des 25 ans de l’agence de Relations Publiques santé, 13% des Français inquiets d’être atteints d’une maladie en l’absence de tout symptôme** déclarent qu’il leur arrive d’avoir peur en entendant parler de cette maladie dans les médias (48%), 43% en lisant quelque chose sur un site Internet d’information et 41% en entendant un proche en parler » indique Stéphanie Chevrel, DG et co-fondatrice de l’agence Capital Image.

Le Pr Jean Pierre Olié, psychiatre, Hôpital Sainte-Anne, s’interroge : « Est-on plus ou moins inquiet lorsqu’on est informé ? Lorsqu’on est bien informé, on peut être plus inquiet dans certaines situations. Etre médecin, par exemple, pourrait être une catastrophe, car à partir du diagnostic, on peut émettre toutes les hypothèses. En réalité, les médecins tout comme les journalistes et les communicants santé ne sont pas pour autant hypocondriaques ! ».

Ainsi Michèle Declerck***, psychologue, remarque par exemple que « beaucoup de gens jeunes sont persuadés de pouvoir faire un AVC parce qu’ils en ont entendu parler à la télévision, même si l’AVC a d’infimes chances de les toucher ». Elle pense néanmoins que « les médias ne sont pas le facteur déclencheur, mais plutôt l’accélérateur de leur anxiété ». Selon Michèle Declerck, « les émetteurs et transmetteurs d’information santé devraient en premier lieu davantage vérifier et indiquer leurs sources d’information. Ils devraient également donner une information plus nuancée car le même symptôme peut ne pas être grave ou être à surveiller en fonction de chaque personne ».

* Source : étude Ifop/Capital Image (2/2). Interviews par questionnaire auto-administré en ligne du 17 au 19 juillet 2013 auprès d’un échantillon de 1007 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
** certains sont dans une attitude préventive tandis que d’autres sont anxieux voire hypocondriaques
***Auteur de « Le malade malgré lui »

Marquer les esprits, faire évoluer les comportements
Toutes les actualités de l'agence de RP santé Capital Image
JUST_2.jpg
L'interview du Dr. Jocelyne Just, réalisée dans le cadre de la conférence parlementaire : « Allergies et climat, il est urgent d’agir ».
denis-muzet-sociologue-ci112013.jpg
La télévision reste le canal le plus utilisé pour accéder à l’info santé (42%) suivie des sites Internet d’information (36%)
OTTMANN.jpg
L’énurésie nocturne, affection fréquente dans l’enfance, est souvent associée aux troubles du sommeil et de l’attention.
Fédération Nationale de l'Information Médicale
Membre de la FNIM
Acteurs de santé
Abbvie ACCESSIBLE CONSEIL AF3M AFA AFPSSU AFRAVIH AFSOS Air Liquide AMFE AMGEN ANRS APIDIM ARIIS Association France-Côlon BAYER Bayer HealthCare Bristol Meyer CFLHTA CIMA Collectif K EDF Ferring FFAAIR Fondation PFIZER Fondation Stallergenes GSK GSK Santé Grand Public Hôpital Américain de Paris Hospira HTA - Société Française d'Hypertension Artérielle HTAP LEO Pharma Lilly LIR MERCK SERONO MSF OTSUKA SNADOM STALLERGENES Trophées e-santé 2015 UNASDOM SANTE Unilever Université e-santé 2015 upsa VIDAL Viiv Healthcare WELCOOP
CAPITAL IMAGE au coeur de l'info santé - Agence de Relations Publiques et Relations Média Santé
86, avenue des Ternes - 75017 Paris - Tél. : + 33 1 45 63 19 00 - Fax : + 33 1 45 63 19 25