INFOS SANTÉ  :  SANTÉ PUBLIQUE  •  CORPORATE  •  ENVIRONNEMENT  •  MARQUES ET PRODUITS

Rejoignez-nous sur Twitter  Scoop.It  LinkedIn  Facebook

Le journalisme en profonde mutation

Publié le vendredi 18 décembre 2015
  

Des journalistes moins nombreux et de plus en plus généralistes
La modification des modèles économiques conduit mécaniquement à une diminution du nombre de journalistes, mais aussi à une augmentation du nombre de supports. Un journaliste qui hier travaillait pour un support bien déterminé est de plus en plus sollicité pour intervenir sur une chaine de supports. Les « rubricards », journalistes spécialisés dans un domaine, sont ainsi en train de s'effacer au profit de journalistes qui sont davantage des généralistes qu’il s’agisse des éditeurs et rédacteurs qui préparent les contenus ou des reporters qui vont sur le terrain. La diminution du nombre de "rubricards" entraine un besoin croissant d’experts. L’expertise glisse alors du journaliste spécialisé vers une relation entre journalistes et experts extérieurs, soit en les associant directement, soit en les intégrant dans le dispositif de production d’information.

Des contenus papier et Internet différents pour les grands médias
La période où le contenu des grands journaux, magazines, radios, télévisions… était reproduit tel quel sur Internet est révolue. Aujourd’hui, si les médias traditionnels sont présents sur Internet, leurs contenus diffèrent de ceux présentés dans leurs formats initiaux. Les contenus Internet répondent à trois priorités : une information rapidement fournie (information de flux), une information conçue avec une écriture multimédia qui donne la possibilité de concepts éditoriaux différents ; enfin, ils tiennent compte du participatif (la relation avec le public). Un site d’information n’est en rien la répétition d’un média traditionnel. Il s’agit d’un nouveau média quand bien même sa rédaction est rattachée à un média traditionnel. De nouveaux acteurs ont également fait leur apparition, les "pure players", qui ont l’avantage de partir d’une page blanche et de rechercher une nouvelle forme éditoriale.

Les nouvelles pratiques de l’information enrichissent le métier de journaliste
Si le modèle économique, le manque de journalistes et les conditions de travail difficiles (travailler plus vite et sur davantage de plateformes) viennent contraindre leur métier, de nouvelles opportunités s’ouvrent aux journalistes. Il existe en effet aujourd’hui une temporalité à laquelle le public s’est habitué. Dès qu’un événement se produit, les médias doivent en rende compte immédiatement. Les journalistes disposent pour cela de sources disponibles plus nombreuses et plus faciles d’exploitation ; ils ont entre les mains des outils d’une souplesse, d'une légèreté, d'une facilité d’utilisation et d'exploitation sans pareil. Les modes d’expression se sont diversifiés - brèves, textes longs, écriture complexes… - qui associent texte, images et son. Tout cela est un enrichissement très substantiel dans le travail des journalistes. 

Interview réalisée dans le cadre de l'enquête sur « Les nouvelles pratiques du journalisme de santé » menée par l’Argus de la presse et Capital Image, 2015.

En savoir plus sur le rapport "Presse et numérique. L'invention d'un nouvel écosystème", JMC Charon : ICI

En savoir plus sur l’Argus de la presse : ICI

Plus d’information sur Capital Image : ICI

Retrouvez les interviews vidéos : ICI

Marquer les esprits, faire évoluer les comportements
Toutes les actualités de l'agence de RP santé Capital Image
bestof1rcfr.jpg
Toutes les réflexions des acteurs de la santé sur l'importance d'innover en cancérologie et de faciliter l'accès de tous les malades à ces innovations.
Dr-Philippe-David.jpg
Entretien avec le Dr Philippe David, gynécologue-obstétricien, chef de service du centre IVG Clotilde Vautier, Nantes.
Yves_levy_RIR.jpg
Bien qu'ils ne soient que 30% à se sentir concernés par les maladies rares, 85% des Français souhaitent davantage d'effort de recherche sur ces pathologies.
Fédération Nationale de l'Information Médicale
Membre de la FNIM
Acteurs de santé
Abbvie ACCESSIBLE CONSEIL AF3M AFA AFPSSU AFRAVIH AFSOS Air Liquide AMFE AMGEN ANRS APIDIM ARIIS Association France-Côlon BAYER Bayer HealthCare Bristol Meyer CFLHTA CIMA Collectif K EDF Ferring FFAAIR Fondation PFIZER Fondation Stallergenes GSK GSK Santé Grand Public Hôpital Américain de Paris Hospira HTA - Société Française d'Hypertension Artérielle HTAP LEO Pharma Lilly LIR MERCK SERONO MSF OTSUKA SNADOM STALLERGENES Trophées e-santé 2015 UNASDOM SANTE Unilever Université e-santé 2015 upsa VIDAL Viiv Healthcare WELCOOP
CAPITAL IMAGE au coeur de l'info santé - Agence de Relations Publiques et Relations Média Santé
86, avenue des Ternes - 75017 Paris - Tél. : + 33 1 45 63 19 00 - Fax : + 33 1 45 63 19 25