INFOS SANTÉ  :  SANTÉ PUBLIQUE  •  CORPORATE  •  ENVIRONNEMENT  •  MARQUES ET PRODUITS

Rejoignez-nous sur Twitter  Scoop.It  LinkedIn  Facebook

Lancement de la 9ème édition de l’Université d’été de la e-santé

Publié le mercredi 1 juillet 2015
  
Lancement_e_sante.jpg

600 participants, nationaux et internationaux, sont attendus du 1er au 3 juillet sur le campus de l’école d’ingénieurs ISIS, à Castres, pour la nouvelle édition de l’Université d’été de la e-santé. « Favorisant les connexions internationales et la collaboration interdisciplinaire, l’Université d’été de la e-santé ouvre les voies de nouveaux horizons d’une santé méga connectée », indique Virginia Doan, Directrice de Castres-Mazamet Technopole. Chercheurs, industriels, ingénieurs, startuppers, médecins… partagent une ambition commune : améliorer la qualité de vie des patients quels que soient leur profil et leurs territoires. Durant ces trois jours, quatre sujets-phares illustrant « la santé de demain » feront l’objet de débats et de réflexions.

La e-santé, transformatrice des essais cliniques
Les essais cliniques ne cessent d’évoluer et mettent aujourd’hui en jeu échanges de données et rôle déterminant des patients. « L’apport des nouvelles technologies, des applications et objets connectés du quotidien change la donne », déclare Thierry Escudier, Directeur des Opérations Cliniques de l’Institut de Recherche Pierre Fabre. En constante mutation, les essais cliniques vivent un tournant majeur de leur histoire, s’orientant vers le “patient centricity”. « Nous passons d’un duo équipe hospitalière/laboratoire encadrant un patient passif exécutant un strict protocole, à un trio intégrant les patients dans la vie de l’étude avec un rôle plus actif et participatif. L’implication des patients peut faire avancer la recherche plus rapidement, à condition de trouver le bon canal et le bon cadre juridique qui permettent d’exploiter les données », ponctue Thierry Escudier.

Un tremplin pour les pays du Sud
A l’occasion de l’Université d’été de la e-santé, la Fondation Pierre Fabre dévoile son « Observatoire de la e-santé dans les pays du Sud » dont l’objectif est d’améliorer l’accès aux soins et aux médicaments de qualité. « La e-santé représente une solution d’avenir pour les pays du Sud en participant à la réduction du coût de l’accès à la santé, en permettant de fournir aux populations des informations pour lutter concrètement contre les épidémies et en visant à améliorer la couverture vaccinale et la lutte contre les faux médicaments… », déclare Béatrice Garrette, Directrice Générale de la Fondation Pierre Fabre.

Les start-ups surfent sur la e-santé
Les "startuppers" ont compris les enjeux de la e-santé à l’image d’Emmanuel Dumont, jeune Français directeur de recherche au Jacobs Technion-Cornell Institute à New York et startupper en biotechnologies. Son équipe a mis au point une application dédiée aux personnes atteintes de lupus* qui « permet de mesurer aussi précisément qu’en laboratoire et dans une forme portable les radiations des UV en provenance du soleil. Ces data transmises via un smartphone visent à rassurer le patient qui se trouve souvent dans l’impossibilité de déterminer précisément la cause de ses symptômes », déclare Emmanuel Dumont. Cette application apporte une réponse individualisée permettant de corréler temps d’exposition et symptômes. « Notre mission consiste à faire évoluer la dermatologie en la personnalisant », indique Emmanuel Dumont.

Quand le mieux-être est porteur de projets prometteurs
Tarkett, groupe international leader en solutions innovantes de revêtements de sol, vient de concevoir un revêtement doté de capteurs piézo-électriques, FloorInMotion Care, à destination des maisons de retraite. Chaque pression dynamique se transforme en un signal électrique qui est traduit puis analysé. L’ensemble de ces informations a vocation à mieux informer le personnel de l’activité d’un résident, d’intervenir ainsi plus rapidement si nécessaire. « Nous nous positionnons comme des contributeurs de mieux-vivre en fournissant des informations comportementales aux acteurs de santé, qui n’en disposent pas aujourd’hui. D’autres horizons et perspectives s’ouvrent à nous au-delà des établissements de santé, comme les résidences séniors », affirme Jean-Sébastien Moinier, Directeur de la Business Unit FloorInMotion chez Tarkett. 

*maladie auto-immune sous influence directe de l’environnement.

Recevoir le communiqué de presse, contactez : info@capitalimage.net
En savoir plus sur l’Université d’été de la e-santé > ICI

Marquer les esprits, faire évoluer les comportements
Toutes les actualités de l'agence de RP santé Capital Image
visuel_info1.jpg
Fatigue, troubles du sommeil, difficulté de concentration, irritabilité… Les conséquences des allergies chez les enfants ne sont pas sans conséquence.
Nadia-Auzanneau-OpinionWay.jpg
Les patients sont demandeurs d'informations sur la pathologie, les traitements et les effets secondaires.
calude-le-Pen.jpg
Interview de Claude LePen, Economiste et directeur du master Économie de la santé à l’Université Paris-Dauphine
Fédération Nationale de l'Information Médicale
Membre de la FNIM
Acteurs de santé
Abbvie ACCESSIBLE CONSEIL AF3M AFA AFPSSU AFRAVIH AFSOS Air Liquide AMFE AMGEN ANRS APIDIM ARIIS Association France-Côlon BAYER Bayer HealthCare Bristol Meyer CFLHTA CIMA Collectif K EDF Ferring FFAAIR Fondation PFIZER Fondation Stallergenes GSK GSK Santé Grand Public Hôpital Américain de Paris Hospira HTA - Société Française d'Hypertension Artérielle HTAP LEO Pharma Lilly LIR MERCK SERONO MSF OTSUKA SNADOM STALLERGENES Trophées e-santé 2015 UNASDOM SANTE Unilever Université e-santé 2015 upsa VIDAL Viiv Healthcare WELCOOP
CAPITAL IMAGE au coeur de l'info santé - Agence de Relations Publiques et Relations Média Santé
86, avenue des Ternes - 75017 Paris - Tél. : + 33 1 45 63 19 00 - Fax : + 33 1 45 63 19 25