INFOS SANTÉ  :  SANTÉ PUBLIQUE  •  CORPORATE  •  ENVIRONNEMENT  •  MARQUES ET PRODUITS

Rejoignez-nous sur Twitter  Scoop.It  LinkedIn  Facebook

Fumeurs : se faire aider pour arrêter le plus tôt possible

Publié le vendredi 9 décembre 2016
  

A l'occasion du moi(s) sans tabac, Acteurs de santé a interviewé le Pr Daniel Thomas de la Fédération Française de Cardiologie (FFC), qui encourage les jeunes fumeurs à arrêter le plus tôt possible en n'hésitant pas à se faire aider.

Le tabagisme, première cause de mortalité évitable
Le tabagisme représente 14% des décès en France. Un décès sur sept est lié au tabac, soit 200 morts par jour et 78 000 morts par an. C'est un vrai problème de santé, mais aussi de société. L’information sur le tabac dépend d’un certain nombre de campagnes qui soulignent les risques du tabagisme. 

Ne pas hésiter à demander de l’aide
Un fumeur dépendant, qui n'arrive pas à arrêter de fumer ou qui a rechuté, ne doit pas hésiter à demander de l’aide. En général, les fumeurs pensent pouvoir s’en sortir seuls sans l’aide ni du médecin, ni du pharmacien, ni des outils qui pourraient les aider à se sevrer ou à persister. Le message le plus important est d’accepter de demander de l’aide, ne pas avoir honte de le faire, ne pas ressentir de culpabilité. Un fumeur est avant tout victime de cette dépendance où il est tombé dedans à l’adolescence.

Arrêter le plus tôt possible 
Les jeunes qui sont entrés en tabagisme souvent à l’adolescence ne se rendent pas compte qu’ils sont tombés dans un piège. Le message le plus fort est d’arrêter le plus vite possible. S'ils s'arrêtent rapidement, c’est un peu comme s'ils n’avaient jamais fumé. 

Les effets du tabac sont bien entendu des effets qui peuvent frapper tôt et qui vont entrainer des effets à long terme qui vont se cumuler dans le temps. Il n'est jamais trop tôt pour arrêter de fumer. Les jeunes se disent qu’ils ont le temps, qu’ils arrêteront un jour. Or, quand on est dans une dépendance, dans une addiction, on ne va pas s’en sortir tout seul. Les années passent et on retrouve ces jeunes à 40 ans avec un infarctus du myocarde ou à 50 ans avec un cancer du poumon.

Arrêter tôt est le message essentiel et pour cela, encore une fois, il ne faut pas hésiter à se faire aider.

 

En savoir plus, http://www.fedecardio.org/

 
 

Marquer les esprits, faire évoluer les comportements
Toutes les actualités de l'agence de RP santé Capital Image
David-Sainati.jpg
Interview de David Sainati, réalisée lors de la rencontre e-influenceur pour l'Université d'été de la e-santé
visuel_info1.jpg
Fatigue, troubles du sommeil, difficulté de concentration, irritabilité… Les conséquences des allergies chez les enfants ne sont pas sans conséquence.
Vaisse-HTA.jpg
Le CFLHTA a décidé de faire campagne sur « Quand l’hypertension fait perdre la tête » dans la continuité de son partenariat avec le Ministère de la Santé.
Fédération Nationale de l'Information Médicale
Membre de la FNIM
Acteurs de santé
Abbvie ACCESSIBLE CONSEIL AF3M AFA AFPSSU AFRAVIH AFSOS Air Liquide AMFE AMGEN ANRS APIDIM ARIIS Association France-Côlon BAYER Bayer HealthCare Bristol Meyer CFLHTA CIMA Collectif K EDF Ferring FFAAIR Fondation PFIZER Fondation Stallergenes GSK GSK Santé Grand Public Hôpital Américain de Paris Hospira HTA - Société Française d'Hypertension Artérielle HTAP LEO Pharma Lilly LIR MERCK SERONO MSF OTSUKA SNADOM STALLERGENES Trophées e-santé 2015 UNASDOM SANTE Unilever Université e-santé 2015 upsa VIDAL Viiv Healthcare WELCOOP
CAPITAL IMAGE au coeur de l'info santé - Agence de Relations Publiques et Relations Média Santé
86, avenue des Ternes - 75017 Paris - Tél. : + 33 1 45 63 19 00 - Fax : + 33 1 45 63 19 25